Construire des histoires, c’est mon artisanat. Au fil des récits et des ressources que je lis, j’apprends des mécanismes qui aident à fabriquer de belles histoires.

Dans cette série d’articles, je partage certaines de ces techniques narratives pour vous aider à améliorer vos histoires. Il n’existe pas de formule magique, mais je vous invite à expérimenter et trouver les mécaniques qui vous conviennent.

Pourquoi écrire sur les techniques de narration ?

Contrairement à ce que l’on croit sur les auteurs et autrices, produire une belle histoire nécessite du temps et de la technique. Notre métier, c’est de comprendre des mécaniques de narration, les appliquer, tester et cent fois sur le métier remettre notre ouvrage.

Ces techniques et mécanismes aident à améliorer nos histoires au fil des itérations de nos récits, mais certains auteurs débutants ne s’en rendent pas forcément compte. C’est pour partager ce que j’apprends sur les mécaniques narratives que j’ai décidé de lancer cette série d’articles.

Même si je les applique moi-même à l’écriture de nouvelles et romans de fiction, la plupart de ces techniques s’adaptent à la création d’histoires en général, quel que soit votre support de travail.

Les articles de la série :